Est-ce que l’assurance prend en charge des volets roulants ?

Est-ce que l'assurance prend en charge des volets roulants ?

Une campagne d’assurance est un organisme qui a pour missions d’assurer tout individu ou tout bien contre les aléas de la vie, autrement dit contre tout problème liés aux maladies, aux revers de fortune, aux accidents, aux décès des proches parents, aux écarts de conduite, aux délits, aux crimes et aux catastrophes naturelles.

Lorsqu’un risque ou un événement fâcheux couvert par une assurance se produit, l’assureur s’engage à verser à l’assuré ou à ses ayants- droit toutes les prestations prévues au contrat d’assurance que le souscripteur aura signé pour lui. L’assurance est donc un moyen qui permet à l’assuré de gérer ses risques et de bénéficier du secours de son assureur contre une prime ou une cotisation qu’il est tenu de lui verser selon les stipulations de son contrat de souscription.

Généralement, tous les biens immobiliers et mobiliers peuvent être couverts, selon des conditions requises, par une assurance mais que dire spécialement des volets roulant ?

Est-ce que l’assurance prend en charge des volets roulants ?

On distingue entre différents types d’assurances appliquées aux volets roulants. Il y a déjà celle qui s’y applique indirectement dans le cas où un professionnel est couvert par une assurance décennale. Il y a également l’assurance biennale qui peut s’étendre directement, par les effets des lois en vigueur à l’instar de la loi Spinetta, aux volets roulants.

En outre, on trouve l’assurance habitation qui peut couvrir les volets roulants contre beaucoup d’aléas dont on cite, en l’occurrence, les suivants :

  • Les intempéries
  • Les effets de la grêle, mais uniquement lorsque les volets tombent à la suite de tempêtes.
  • Le vandalisme
  • Tout type d’endommagement
  • Les chocs et les intrusions

Sachant qu’il existe des formules spécifiques d’assurance pour volets roulant qui compléteront au mieux l’assurance habitation de ce type de fermeture.

Les spécificités de l’assurance habitation

Les formules spécifiques de l’assurance habitation autorisent, à titre d’exemple, des réductions sur les totalités des factures des dépanneurs. Cependant, les assureurs pourraient refuser d’octroyer toute indemnisation s’ils trouvent que les moyens de protection appliqués aux volets roulants ne sont pas conformes aux normes de sécurité en vigueur ou ne sont pas modernes et suffisamment efficaces.

Afin d’éviter toute mauvaise surprise quant à la prise en charge d’un quelconque dégât, Il serait préférable de faire appel, le cas échéant, à un installateur professionnel qui sait poser des volets roulants, selon les règles de l’art.

Pourquoi assurer ses volets roulants ?

Les volets roulants sont des moyens de protection assez coûteux. Le prix d’achat d’un volet roulant varie de 300 à 1000 euros, hors frais d’installation et ce, selon le type de fonctionnement (filaire par câble électrique et interrupteur ou à distance par télécommande), selon la marque et selon la qualité. Quant au coût des frais d’installation d’un seul volet, il varierait de 100 à 250 euros, en fonction du type de l’engin et de l’emplacement de la pose.

Au vu de l’élévation des coûts plus haut cités et tenant compte que les volets sont toujours exposés à divers risques (les intempéries et l’endommagement qui s’en résultent, les chocs liés aux usages forcés et aux intrusions), il serait préférable de les assurer. Pour cela, il faut inclure les volets roulants dans un contrat d’assurance habitation.

A qui revient la charge de la réparation des volets roulants ?

Est-ce que la charge de la réparation des volets roulant revient au locataire ou au propriétaire ?

Dans le cas des réparations courantes ou dans le cas des opérations d’entretien habituelles des volets roulants, c’est au locataire d’en assumer les frais en activant son assurance habitation. Dans le cas où les réparations seraient occasionnées par des dégâts et que ces derniers sont engendrés par une tempête ou des inondations, la responsabilité changerait.

Généralement, les dégâts portant sur le clos et le couvert sont pris en charge par l’assurance habitation du propriétaire, mais dans le cas où il s’avère que le locataire n’a pas respecté certaines consignes de sécurité, n’a pas bien fermé ses volets et n’a pas pris ses précautions en prévision d‘une tempête ou d’un vent fort par exemple, la responsabilité de réparation des éventuels dégâts seront à la charge de son assurance habitation.

Comment se faire rembourser les réparations ?

Les dégâts engendrés aux volets roulants sont habituellement couverts par l’assurance habitation et pour ce faire, ils doivent être déclarés auprès de l’assureur concerné dans un délai maximum de 5 jours selon le type de dégât et la cause.

C’est donc l’assurance multirisques habitation qui couvre les dommages liés aux vols, incendies, explosions, tempête, grêle tombant suite à une tempête, dégâts d’eaux, vandalisme et généralement catastrophes naturelles.